Elisa Cinal
Hypnose - Sophrologie
Thérapies Brèves
Paris 14

Témoignage d'une sophrologue infirmière. La sophrologie est une méthode qui s'est faite connaître et reconnaître avec le temps mais dans le milieu hospitalier elle reste un soin de support encore peu connu. ‪Toutefois des progrès sont en cours de route.

La sophrologie en soins de support pendant une allogreffe de CSH chez des patients atteints d’hémopathie maligne.

Évaluation par les patients de ce soin complémentaire sur leur vécu.

La sophrologie est une méthode de relaxation qui vise à améliorer le bien-être du patient en favorisant l’écoute des sensations pour améliorer le confort physique et mental pendant les moments difficiles de la maladie et particulièrement au cours d’une allogreffe. Au-delà des idées reçues dans une prise charge de soins conventionnels, l’objectif de mon travail a été de faire évaluer par les patients les bénéfices apportés par la sophrologie durant leur séjour en hospitalisation lors d’une allogreffe.

Patients et Méthodes : Etude prospective descriptives et analytique de l’impact de la sophrologie sur le vécu des patients greffés et ayant bénéficié de séances de sophrologie. Des questionnaires ont été distribués à tous les patients consécutifs pris en charge en sophrologie avec recueil anonymisés, évaluation d’anxiété mesurée sur une échelle de 0 à 10(10 étant le maximum d’anxiété) avant et après la séance de sophrologie avec une analyse statistique sur Excel.

Résultats de l’utilisation à l’hôpital dans ce contexte:

  • Entre 11/2011 et 09/2013, 45 patients ont été allogreffés, avec une population âgée de 18 à 68 ans pour des pathologies myéloïdes et lymphoïdes.
  • Les patients connaissaient la sophrologie pour 43% des cas. Les séances ont eu lieu dans des chambres simples et le patient étant seul à 76%.
  • La durée des séances de sophrologie était estimée par les patients à 1h avec présence de musique douce selon certains patients qui en faisaient la demande.
  • L’anxiété mesurée sur une échelle sur échelle de 0 à10, chute de 5/10 avant et 2/10 après la séance de sophrologie.

Les apports de la sophrologie listés par les patients sont :

Détente du corps 35%; Moins d’inquiétude 18% ; Bien-être 33% ; Apprentissage de la respiration 10%. Les patients ont été satisfaits des séances 95% et souhaiteraient les poursuivre à 81% dans un cadre de suivi après l’allogreffe ou en dehors du milieu hospitalier.

Conclusion

L’intégration de la sophrologie au sein d’un service d’hématologie effectuant des soins hautement techniques comme l’allogreffe s’est intégrée progressivement en cohérence avec un projet de service cohésif pluri professionnel avec une information honnête, et un soutien psychologique et social. La finalité est de développer les moyens non médicamenteux pour une prise en charge de qualité avec un accompagnement vers le bien-être du patient pendant une démarche thérapeutique qui rend le patient particulièrement vulnérable physiquement et psychologiquement.

Source: Sophromedia http://www.sophromedia.fr/

Michèle Zygar

Infirmière - Sophrologue à Limoges (87)


En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.